Skip to content

Un philosophe peut-il croire ?

juin 16, 2010

Paul Valadier

Une conviction anime ces pages. Un sort commun lie la raison et la foi : le refus, de la part de la raison, de se mesurer à l’univers religieux risque bien d’aboutir à un affaissement de ses prétentions et à un repli sur le pré carré de l’immanence ; inversement, une religion ou une foi qui n’est pas stimulée, remise en cause, interrogée par la raison s’abîme à son tour dans l’irrationnel et le fondamentalisme, le dogmatisme et le repli sectaire.

Table des matières

ISBN : 2-35018-009-3 ; prix : 10 euros
Format : 11,5×18,5 ; 96 p.
Publicités

From → philosophie

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :